Rechercher

AccueilJames Coburn

James Coburn

 
James Coburn. Source: Wikipedia

James Coburn est un acteur américain, né à Laurel dans le Nebraska, le et mort d'une crise cardiaque à Beverly Hills, en Californie, le à l'âge de 74 ans.

Révélé par son rôle de lanceur de couteaux dans Les Sept Mercenaires, il est resté dans les mémoires pour ses apparitions dans les films de Sam Peckinpah (Major Dundee, Pat Garrett et Billy le Kid et Croix de fer) ainsi que dans La Grande Évasion et Il était une fois la révolution.

Jeunesse

De son nom complet James Harrison Coburn III, il nait le à Laurel, dans le Nebraska, d'un père d'origine irlando-écossaise, garagiste, et d'une mère suédoise, institutrice. Lors de la Grande Dépression, son père voit son affaire péricliter. Toute la famille part alors s'installer en Californie, à Compton.

En 1950, il s'engage dans l'armée, où il officie d'abord en qualité de chauffeur de camions, puis de disc jockey dans une radio militaire du Texas. Il termine sa période sous les drapeaux en Allemagne, à Mayence, où sa voix profonde de baryton lui vaut d'être choisi comme voix off dans les films institutionnels tournés par l'armée.

Carrière

James Coburn est admis à l'académie théâtrale du Los Angeles City College où il suit les cours de Stella Adler et de Jeff Corey, en même temps que Warren Beatty. Il commence sa carrière d'acteur sur les planches du théâtre du campus de l'Université de San Diego, dans une pièce adaptée du dernier roman de Herman Melville, Billy Budd, marin. Il y donne notamment la réplique à Vincent Price.

Débuts

Ce premier succès l'encourage à partir tenter sa chance à New York. Il y tourne dans des publicités et dans quelques fictions télévisées en direct. Puis il retourne à Hollywood, où, entre 1957 et 1959, il alterne les rôles à la télévision (notamment dans les séries Alfred Hitchcock présente, Bonanza, Au nom de la loi, L'Homme à la carabine et Laramie) et fait ses débuts au cinéma dans deux westerns mineurs, aux côtés respectivement de Randolph Scott et de Fred MacMurray.

1960 est une année décisive, puisque sa prestation dans Les Sept Mercenaires, où il incarne Britt, l'as du couteau, y est particulièrement remarquée. Cela lui vaudra de jouer à nouveau aux côtés de Steve McQueen dans L'enfer est pour les héros, en 1962, puis dans La Grande Évasion un an plus tard. Ces trois films en commun, après une première collaboration sur les plateaux de la série Au nom de la loi vont forger une solide amitié entre les deux acteurs. Une amitié qu'il résume ainsi : "(...) Nous étions (comme le jour et la nuit), mais nous avions en commun l'amour des voitures. On passait du temps ensemble, à conduire, à fumer de l'herbe, à s'amuser. (Steve) était une personnalité unique (...)".

En 1963, il est un des méchants de la comédie romantique à suspense Charade de Stanley Donen, face au duo formé par Cary Grant et Audrey Hepburn. Il remplace en 1964 James Garner pour le rôle d'un officier de marine dans Les Jeux de l'amour et de la guerre, suite au départ de William Holden. En 1965 il joue pour la première fois dans un film de Sam Peckinpah, Major Dundee, dans lequel il interprète le rôle marquant d'un pisteur métis barbu et manchot, armé d'un fusil de chasse à canons sciés.

Succès

En 1966, il accède au rang de vedette avec son rôle d'espion de charme, parodie de James Bond, celui de l'agent Derek Flint dans Notre homme Flint. Le film sera un succès, engrangeant 16 millions de dollars de recettes pour un budget initial de 3,5 millions. Une suite sera tournée l'année suivante, F comme Flint. Mais les autres films auquel il participe en cette fin des années soixante mobilisent nettement moins les foules, d'autant que Coburn souhaite se diversifier et accéder à des rôles un peu différents. C'est dans cet état d'esprit qu'il crée sa propre société de production, afin de financer La Folle Mission du docteur Schaeffer. Le film, une satire politique écrite et réalisée par Theodore J. Flicker, sort à la fin de l'année 1967. L'accueil de la critique est chaleureux mais le public n'est pas au rendez-vous. Le très expérimental Candy, en 1968, qui réunit Marlon Brando, Charles Aznavour, Richard Burton et Ringo Starr, ou le huis-clos adapté de Tennessee Williams en 1970 au cinéma par Sidney Lumet, Last of the Mobile Hot Shots, sont des échecs relatifs.

Il renoue avec le succès en incarnant le révolutionnaire dynamiteur irlandais John Mallory, en exil au Mexique, dans Il était une fois la révolution de Sergio Leone en 1971.

Il retrouve Sam Peckinpah en 1973, dans Pat Garrett et Billy le Kid, dans le rôle du célèbre shérif face à Kris Kristofferson. Malgré les déboires de la production, le caractère difficile du réalisateur et les coupes imposées par la MGM, Martin Scorsese y voit le meilleur film du cinéaste depuis La Horde sauvage. James Coburn y livre une prestation mémorable, sombre, désenchantée et émouvante.

Il tourne dans le premier film de Walter Hill : Le Bagarreur en 1975 avec Charles Bronson et incarne de nouveau une figure de cow-boy dandy et rude dans le superbe La Chevauchée sauvage de Richard Brooks la même année.

Avec Bruce Lee, James Coburn écrit La flûte silencieuse, dont le titre est devenu Le Cercle de fer (Circle of Iron) adapté à l'écran par Richard Moore dans lequel ni l'un ni l'autre n'apparaissaient.

Déclin

En 1978, à la demande de Sam Peckinpah , alors malade et dépressif, il assure le rôle de réalisateur seconde équipe sur Le Convoi. Mais en 1984, sa carrière marque un frein avec la disparition de son ami et de son réalisateur fétiche, Sam Peckinpah .

Il affronte Kirk Douglas dans un téléfilm : Le Duel des héros (en), la même année. Le film de télévision raconte l'affrontement de deux vieux cow-boy dans un ouest de pacotille. Au creux de la vague, il doit faire face à de douloureuses crises d'arthrite qui l'affaiblissent considérablement. Il déclare s'être soigné lui-même avec des pilules à base de soufre. Il s'éloigne des plateaux pendant quelques années. Il en gardera une main infirme.

Retour et consécration

Alors qu'on le croyait perdu pour le cinéma, Coburn met fin à une semi-retraite au début des années 1990 avec des rôles secondaires comme Maverick en 1994 avec Mel Gibson, Jodie Foster ou Young Guns 2 en 1991, remake à peine voilé de Pat Garrett et Billy le Kid. Il joue également le supérieur d'Arnold Schwarzenegger dans le film d'action L'Effaceur en 1996.

Il tient encore son propre rôle dans The Player en 1992. Il apparait ensuite dans le téléfilm de la chaîne câblée HBO distribué dans les salles françaises : La Seconde Guerre de Sécession 1997, une fable sardonique de Joe Dante.

Il se voit décerner le 1er avril 1994 une étoile dans le Walk of Fame (Hollywood), au 7055 Hollywood Boulevard.

Il n'est pas oublié par Hollywood et décroche pour Affliction en 1999 l'Oscar du meilleur second rôle. La statuette salue sa terrifiante composition d'un patriarche alcoolique, inspirée, dit-il, de Sam Peckinpah.

Dernières années

James Coburn, malgré la maladie, ne cessera de jouer et prêtera même sa voix à l'occasion du documentaire The Final Days en 2001 sur les derniers jours de Marilyn Monroe et pour le dessin d'animation Monstres et Cie en 2002.

Il tient un dernier rôle de dur à cuire en 2002 dans une production Disney : Chiens des neiges et dans American Gun (en), qui exploite intelligemment le revers de sa personne d'homme d'action.

Il meurt peu de temps après d'un Infarctus du myocarde le dans sa maison de Beverly Hills. Il est inhumé à Los Angeles, dans le Westwood Village Memorial Park Cemetery.

Vie privée

Le 11 novembre 1959, à 31 ans, il épouse Beverly Kelly, dont il adopte la fille, Lisa, née d'un premier mariage. Un fils naît de cette union en 1961, James Harrison Coburn IV, qui mène une carrière d'Ingénieur du son. Le couple divorce en 1979. À la fin des années 70, il entretient durant 4 ans une relation avec la chanteuse britannique Lynsey de Paul. Le 22 octobre 1993, à 65 ans, il se marie avec l'actrice et présentatrice de télévision d'origine jamaïcaine Paula Murad, de 28 ans sa cadette. Le mariage est célébré à Versailles, par le maire André Damien.

Passionné d'automobile, il collectionne durant sa vie les voitures parmi les plus rapides, les plus rares et les plus chères, notamment les Ferrari. Il acquiert ainsi, avec son cachet de La Grande Évasion une Ferrari 250 GT California Spyder (la 13ème sur les 56 qui seront produites). Il convertit d'ailleurs Steve McQueen à cet amour pour les véhicules de la firme italienne. Il apprend à conduire ces bolides auprès du pilote automobile Bob Bondurant.

Sous l'influence de sa première épouse, il se prend d'intérêt pour les philosophies orientales et le bouddhisme. Il collectionne les gongs et autres objets bouddhiques, et reçoit même chez lui le Karmapa et ses élèves.

Filmographie

Cinéma

  • 1959 : La Chevauchée de la vengeance (Ride Lonesome) de Budd Boetticher : Whit
  • 1959 : Face of a Fugitive de Paul Wendkos : Purdy
  • 1960 : Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) de John Sturges : Britt
  • 1962 : L'enfer est pour les héros (Hell Is for Heroes) de Don Siegel : le caporal Frank Henshaw
  • 1963 : La Grande Évasion (The Great Escape) de John Sturges : l'officier d'aviation Louis Sedgwick "le matériel"
  • 1963 : Charade (Charade) de Stanley Donen : Tex Panthollow
  • 1963 : L'Homme de Galveston (The Man From Galveston) de William Conrad : le marshal Boyd Palmer
  • 1963 : Les Rois du soleil (Kings of the Sun) de J. Lee Thompson : le narrateur (non crédité au générique)
  • 1964 : Les Jeux de l'amour et de la guerre (The Americanization of Emily) d'Arthur Hiller : le capitaine de corvette Paul "Bus" Cummings
  • 1965 : Major Dundee (Major Dundee) de Sam Peckinpah : Samuel Potts
  • 1965 : Cyclone à la Jamaïque (A High Wind in Jamaica) d'Alexander Mackendrick : Zac
  • 1965 : Le Cher Disparu (The Loved One) de Tony Richardson : L'agent de la douane
  • 1966 : Notre homme Flint (Our Man Flint) de Daniel Mann : Derek Flint
  • 1966 : Qu'as-tu fait à la guerre, papa ? (What Did You Do in the War, Daddy?) de Blake Edwards : le lieutenant Jody Christian
  • 1966 : Un truand (Dead Heat on a Merry-Go-Round) de Bernard Girard : Eli Kotch
  • 1967 : F comme Flint (In Like Flint) de Gordon Douglas : Derek Flint
  • 1967 : L'Or des pistoleros (Waterhole #3) de William A. Graham : Lewton Cole
  • 1967 : La Folle Mission du Docteur Schaeffer (The President's Analyst) de Theodore J. Flicker : le docteur Sidney Schaefer
  • 1968 : Duffy, le renard de Tanger (Duffy) de Robert Parrish : J. Duffy
  • 1968 : Candy (Candy) de Christian Marquand : le docteur A. B. Krankheit
  • 1969 : Cet Homme est prêt à tout (Hard Contract) de S. Lee Pogostin : John Cunningham
  • 1970 : Last of the Mobile Hot Shots de Sidney Lumet : Jeb Stuart Thorington
  • 1971 : Il était une fois la révolution (Giù la testa) de Sergio Leone : John (Seán) H. Mallory
  • 1972 : Opération clandestine (The Carey Treatment) de Blake Edwards : le docteur Peter Carey
  • 1972 : Les Centaures (The Honkers) de Steve Ihnat : Lew Lathrop
  • 1972 : La Horde des salopards (Una Ragione per vivere e una per morire) de Tonino Valerii : le colonel Pembroke
  • 1973 : Pat Garrett et Billy le Kid (Pat Garrett & Billy the Kid) de Sam Peckinpah : le shérif Pat Garrett
  • 1973 : Les Invitations dangereuses (The Last of Sheila) de Herbert Ross : Clinton Green
  • 1973 : Harry, gentleman pickpocket ( Harry in Your Pocket) de Bruce Geller : Harry
  • 1974 : Crime à distance (The Internecine Project) de Ken Hughes : le professeur Robert Elliot
  • 1975 : La Chevauchée sauvage (Bite the Bullet) de Richard Brooks : Luke Matthews
  • 1975 : Le Bagarreur (Hard Times) de Walter Hill : Spencer "Speed" Weed
  • 1975 : Jackpot de Terence Young : film inachevé pour raisons financières
  • 1976 : Intervention Delta (Sky Riders) de Douglas Hickox : Jim McCabe
  • 1976 : La Loi de la haine (The Last Hard Men) d'Andrew V. McLaglen : Zach Provo
  • 1976 : La Bataille de Midway (Midway) de Jack Smight : le capitaine Vinton Maddox
  • 1977 : White Rock de Tony Maylam : la voix off
  • 1977 : Croix de fer (Cross of Iron) de Sam Peckinpah : le sergent Rolf Steiner
  • 1978 : California Hôtel (California Suite) de Herbert Ross : dans le segment "Les Visiteurs de Londres", le pilote apparaissant dans le film sur l'aviation (caméo)
  • 1979 : L'Arme au poing (Firepower) de Michael Winner : Jerry Fanon/Eddie
  • 1979 : Les Muppets, le film (The Muppet Movie) de James Frawley : le propriétaire de l'El Sleezo Café (caméo)
  • 1979 : De l'or au bout de la piste (Goldengirl) de Joseph Sargent : Jack Dryden
  • 1980 : Revanche à Baltimore (The Baltimore Bullet) de Robert Ellis Miller : Nick Casey
  • 1980 : L'Amour à quatre mains (Loving Couples) de Jack Smight : le docteur Walter Kirby
  • 1980 : Mr. Patman (Mr. Patman) de John Guillermin : Patman
  • 1981 : Les Risques de l'aventure (High Risk) de Stewart Raffill : Serrano
  • 1981 : Vidéocrime (Looker) de Michael Crichton : John Reston
  • 1984 : Martin's Day d'Alan Gibson : le lieutenant Lardner
  • 1986 : Death of a Soldier de Philippe Mora : le major Patrick Dannenberg
  • 1989 : L'Appel de l'espace (Call from Space) de Richard Fleischer : l'invité (court-métrage)
  • 1989 : Train to Heaven (Tåg till himlen) de Torgny Anderberg : Gregorius
  • 1990 : Young Guns 2 (Young Guns II) de Geoff Murphy : John Simpson Chisum
  • 1991 : Hudson Hawk, gentleman cambrioleur (Hudson Hawk) de Michael Lehmann : George Kaplan
  • 1993 : Le Dernier contrat (The Hit List) de William Webb : Peter Mayhew
  • 1993 : Deadfall de Christopher Coppola : Mike Donal/Lou Donal
  • 1993 : Sister Act, acte 2 (Sister Act 2: Back in the Habit) de Bill Duke : M. Crisp
  • 1994 : Maverick (Maverick) de Richard Donner : le commandant Duvall
  • 1995 : La Machination (The Set Up) de Strathford Hamilton : Jeremiah Cole
  • 1996 : L'Effaceur (Eraser) de Chuck Russell : Arthur Beller
  • 1996 : Le Professeur foldingue (The Nutty Professor) de Tom Shadyac : Harlan Hartley
  • 1997 : Meurtre à Tulsa (Keys to Tulsa) de Leslie Greif : Harmon Shaw
  • 1997 : Affliction (Affliction) de Paul Schrader : Glen Whitehouse
  • 1999 : Payback (Payback) de Brian Helgeland : Justin Fairfax
  • 2000 : The Good Doctor de Kenneth Orkin : le docteur Samuel Roberts (court-métrage)
  • 2000 : USS Intrepid (Intrepid/Deep Water) de John Putch : le capitaine Hal Josephson
  • 2001 : Proximity (Proximity) de Scott Ziehl : Jim Corcoran
  • 2001 : Texas rangers, la revanche des justiciers (Texas Rangers) de Steve Miner : le narrateur (voix)
  • 2001 : The Yellow Bird de Faye Dunaway : le révérend Increase Tutwiler (court-métrage)
  • 2001 : L'Homme d'Elysian Fields (The Man from Elysian Fields) de George Hickenlooper : Tobias Alcott
  • 2001 : Monstres et Cie (Monsters, Inc.) de Pete Docter : Henry J. Waternoose (voix)
  • 2002 : Chiens des neiges (Snow Dogs) de Brian Levant : James "Thunder Jack" Johnson
  • 2002 : American Gun d'Alan Jacobs : Martin Tillman

Télévision

  • 1957 : Studio One (série télévisée) : saison 10, épisode 1 "The Night America Trembled" : Sam Chandler
  • 1958 : Suspicion (série télévisée) : saison 1, épisode 24 : "Voice in the Night" : Matt Carson
  • 1958 : General Electric Theater (série télévisée) : saison 6, épisode 30 : "Ah There, Beau Brummel" : Claude Firman
  • 1958 : La Grande Caravane (série télévisée) : saison 2, épisode 8 : "The Millie Davis Story" : Ike Daggett
  • 1958 : Le Monde merveilleux de Disney (série télévisée) : saison 5, épisode 3 : "Four Down and Five Lives to Go" : le capitaine de la police mexicaine (non crédité au générique)
  • 1958 : Alfred Hitchcock présente (série télévisée) : saison 4, épisode 3 : "The Jokester" : Andrews
  • 1958 : L'Homme à la carabine (série télévisée) : deux épisodes : Ambrose / Cy Parker
  • 1958 : The Restless Gun (série télévisée) : saison 2, épisode 14 : "The Way Back" : Tom Quinn
  • 1959 : Bronco (série télévisée) : saison 1, épisode 10 : "Payroll of the Dead" : Adam Coverly
  • 1959 : Trackdown (série télévisée) : saison 2, épisode 25 : "Hard Lines" : Joker Wells
  • 1959 : State Trooper (série télévisée) : saison 3, épisode 4 : "Hard Money, Soft Touch" : Dobie
  • 1959 : Black Saddle (série télévisée) : saison 1, épisode 10 : "Client : Steele" : Niles
  • 1959 : The Restless Gun (série télévisée) : saison 2, épisode 27 : "The Pawn" : Vestry
  • 1959 : M Squad (série télévisée) : saison 2, épisode 29 : "The Fire Makers" : Harry Blacker
  • 1959 : The Rough Riders (série télévisée) : saison 1, épisode 33 : "Deadfall" : Judson
  • 1959 : The Californians (série télévisée) : saison 2, épisode 30 : "One Ton of Peppercorn" : Anthony Wayne
  • 1959 : The Californians (série télévisée) : saison 2, épisode 32 : "An Act of Faith" : Anthony Wayne
  • 1959 : Johnny Ringo (série télévisée) : saison 1, épisode 1 : "The Arrival" : Moss Taylor
  • 1959 : Whirlybirds (série télévisée) : saison 3, épisode 27 : "Mr. Jinx" : Steve Alexander
  • 1959 : Tombstone Territory (série télévisée) : saison 3, épisode 2 : "The Gunfighter" : Chuck Ashley
  • 1959 : Le Monde merveilleux de Disney (série télévisée) : saison 6, épisode 7 : "Elfego Baca: Move Along, Mustangers" : Jack, le chef des hors-la-loi
  • 1959 : Le Monde merveilleux de Disney (série télévisée) : saison 6, épisode 8 : "Elfego Baca: Mustang Man, Mustang Maid" : Jack, le chef des hors-la-loi
  • 1959 : The Life and Legend of Wyatt Earp (série télévisée) : saison 5, épisode 13 : "The Noble Outlaws" : Frank Leslie Buckskin
  • 1959 : The DuPont Show with June Allyson (série télévisée) : saison 1,épisode 10 : "The Girl" : Floyd
  • 1959 : Wichita Town (série télévisée) : saison 1, épisode 1 : "The Night the Cowboys Roared" : Fletcher
  • 1959 : Bat Masterson (série télévisée) : saison 1, épisode 34 : "The Black Pearls" : Poke Otis
  • 1959 : Alfred Hitchcock présente (série télévisée) : saison 5, épisode 13 : "An Occurrence at Owl Creek Bridge" : le sergent de l'Union
  • 1959 : The Millionaire (série télévisée) : saison 6, épisode 15 : "Millionaire Timothy Mackail" : Lew Bennett
  • 1960 : Bronco (série télévisée) : saison 2, épisode 9 : "Shadow of Jesse James" : Jesse James
  • 1960 : Wichita Town (série télévisée) : saison 1, épisode 20 : "Afternoon in Town" : Wally
  • 1960 : Bat Masterson (série télévisée) : saison 2, épisode 20 : "Six Feet of Gold" : Leo Talley
  • 1960 : Have Gun – Will Travel (série télévisée) : deux épisodes : Bill Sledge / Jack
  • 1960 : Au nom de la loi (série télévisée) : trois épisodes : Howard Catlett / Jesse Holloway / Henry Turner
  • 1960 : Dick Powell's Zane Grey Theatre (série télévisée) : deux épisodes : Doyle / Jess Newton
  • 1960 : The Texan (série télévisée) : saison 2, épisode 17 : "Friend of the Family" : Cal Gruder
  • 1960 : Sugarfoot (série télévisée) : épisode: "Blackwater Swamp" : Rome Morgan
  • 1960 : Men into Space (série télévisée) : épisode: "Contraband" : le docteur Narry
  • 1960 : Bourbon Street Beat (série télévisée) : épisode: "Target of Hate" : Buzz Griffin
  • 1960 : Peter Gunn (série télévisée) : épisode: "The Murder Clause" : Bud Bailey
  • 1960 : The Deputy (série télévisée) : épisode: "The Truly Yours" : Coffer
  • 1960 : Tate (série télévisée) : épisode: "Home Town" : Jory
  • 1960 : Richard Diamond (série télévisée) : épisode: "Coat of Arms"
  • 1960 : Les Aventuriers du Far West (série télévisée) : épisode "Pamela's Oxen"
  • 1960 : Lawman (série télévisée) : deux épisodes : Lank Bailey / Blake Carr
  • 1961 : Laramie (série télévisée) : deux épisodes : Finch / Gil Spanner
  • 1961 : Bonanza (série télévisée) : trois épisodes : Elmer Trace / Ross Marquette / Pete Jessup
  • 1961 : Klondike (série télévisée) : dix épisodes : Jefferson Durain
  • 1961 : The Murder Men (téléfilm) de John Peyser : Arthur Troy
  • 1961 : Acapulco (en) (série télévisée) : Gregg Miles
  • 1961 : Les Incorruptibles (série télévisée) : épisode: "The Jamaica Ginger Story" : Dennis Garrity
  • 1961 : The Tall Man (série télévisée) : épisode: "The Best Policy" : John Miller
  • 1961 : Stagecoach West (série télévisée) : épisode: "Come Home Again" : Sam Murdock
  • 1961 : The Detectives (série télévisée) : épisode: "The Frightened Ones" : Duke Hawkins
  • 1961 : The Aquanauts (série télévisée) : épisode: "River Gold" : Joe Casey
  • 1962 : ''Perry Mason (série télévisée)'' : deux épisodes : le général Addison Brand / Donald Fletcher
  • 1962 : Naked City (série télévisée) : épisode: "Goodbye Mama, Hello Auntie Maud" : Harry Brind
  • 1962 : The Dick Powell Show (série télévisée) : épisode:" The Safari" : Charlie Allnut
  • 1962 : Échec et mat (série télévisée) : épisode: "A Chant of Silence" : Gresch
  • 1962 : Rawhide (série télévisée) : épisode: "Hostage Child" : le colonel Briscoe
  • 1962 : Cain's Hundred (série télévisée) : épisode: "Blues for a Junkman: Arthur Troy" : Arthur Troy
  • 1963 : Stoney Burke (série télévisée) : épisode: "The Test" : Jamison
  • 1963 : Combat ! (série télévisée) : épisode: "Masquerade" : le caporal Arnold Kanger
  • 1963 : Le Plus Grand Chapiteau du monde (série télévisée) : épisode: "Uncaged" : Kelly
  • 1963 : The Eleventh Hour (série télévisée) : épisode: "Oh, You Shouldn't Have Done It" : Steve Kowlowski
  • 1963 : La Quatrième Dimension (série télévisée) : épisode: "The Old Man in the Cave" : le major French
  • 1964 : Route 66 (série télévisée) : épisode: "Kiss the Monster - Make Him Sleep" : Hamar Neilsen
  • 1964 : Les Accusés (série télévisée) : épisode: "The Man Who Saved His Country" : Earl Chafee
  • 1977 : 200 dollars plus les frais (série télévisée) : épisode: "Irving the Explainer" : le directeur
  • 1978 : Un privé dans la nuit (série télévisée) : Hamilton Nash
  • 1980 : Superstunt II (téléfilm) de Max Kleven
  • 1980 : Le Muppet Show (série télévisée) : 5ème saison, épisode 5 : lui-même
  • 1981 : Darkroom (série télévisée) : le présentateur de chaque épisode
  • 1981 : Jacqueline Susann's Valley of the Dolls (série télévisée) : Henry Bellamy
  • 1983 : Digital Dreams (documentaire) de Robert Dornhelm : lui-même
  • 1983 : Malibu (téléfilm) d'E. W. Swackhamer : Tom Wharton
  • 1984 : Faerie Tale Theatre (série télévisée) : épisode: "Pinocchio" : le gitan
  • 1984 : Le Duel des héros (téléfilm) (Draw!) de Steven Hilliard Stern : Sam Starret
  • 1985 : Sins of the Father (téléfilm) de Peter Werner : Frank Murchison
  • 1988 : The Edge and Beyond (série télévisée) : le narrateur
  • 1990 : Capitaine Planète (série télévisée) : Looten Plunder (voix)
  • 1991 : Silverfox (téléfilm) de Rod Holcomb : Robert Fox
  • 1992 : Des héros par milliers (téléfilm) (Crash Landing: The Rescue of Flight 232) de Lamont Johnson : Jim Hathaway
  • 1992 : True Facts (téléfilm) de Dan Guntzelman
  • 1992 : The Fifth Corner (série télévisée) : deux épisodes : le docteur Grandwell
  • 1992 : Arabesque (série télévisée) : épisode "Day of the Dead" : Cyrus Ramsey
  • 1992 : Mastergate (téléfilm) : le major Manley Battle
  • 1994 : Ray Alexander: A Taste for Justice (téléfilm) de Gary Nelson : Jeffrey Winslow
  • 1994 : Greyhounds (téléfilm) de Kim Manners : John Dolan
  • 1995 : The Avenging Angel (téléfilm) de Craig R. Baxley : Porter Rockwell
  • 1995 : Ray Alexander: A Menu for Murder (téléfilm) de Gary Nelson : Jeffrey Winslow
  • 1995 : Un drôle de shérif (série télévisée) : épisode "Upbringings" : Walter Brock
  • 1995 : A Christmas Reunion (téléfilm) de David Hemmings : le Père Noël
  • 1996 : Okavango : paradis sauvage (documentaire) : le narrateur (voix)
  • 1996 : Football America (téléfilm) de Phil Tuckett : le narrateur (voix)
  • 1996 : The Cherokee Kid (téléfilm) de Paris Barclay : Cyrus B. Bloomington
  • 1997 : Profiler (série télévisée) : deux épisodes : Charles Vanderhorn
  • 1997 : Saugatuck (téléfilm) (Skeletons) de David DeCoteau : Franck Jove
  • 1997 : La Seconde Guerre de Sécession (téléfilm) (The Second Civil War) de Joe Dante : Jack Buchan
  • 1998 : Mr. Murder (série télévisée) : Drew Oslett Sr.
  • 1998 : Stories From my Childhood (série télévisée) : épisode "The Wild Swans" : l'archevêque (voix)
  • 1999 : Ultime Recours (série télévisée) : épisode "Le jugement" : Boone Paladin (voix)
  • 1999 : L'Arche de Noé (série télévisée) : le colporteur
  • 1999 : Amours et rock'n'roll (téléfilm) (Shake, Rattle and Roll: An American Love Story) de Mike Robe : Moses Gunn
  • 2000 : Soleil de cendre (téléfilm) (Missing Pieces) de Carl Schenkel : Atticus Cody
  • 2001 : Walter and Henry (téléfilm) de Daniel Petrie Jr. : Charlie
  • 2002 : Arliss (série télévisée) : épisode "The Immortal" : Sid Perelli

Récompenses

  • Hommage lors du Festival du cinéma américain de Deauville 1986.
  • Étoile dans le Walk of Fame en 1994.
  • Oscar du meilleur acteur dans un second rôle en 1998 pour Affliction de Paul Schrader.

Voix françaises

Bibliographie

  • Gesprengte Ketten - The Great Escape, Behind the scenes, Photographs of cameraman Walter Riml, Helma Türk & Christian Riml, House Publishing 2013, Anglais/Allemand [1]

Notes et références

Liens externes

  • (en) James Coburn sur l’Internet Movie Database
  • James Coburn sur Allociné
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du western

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article James Coburn de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

DVD

Afficher "Charade"Afficher "La Chevauchée sauvage"Afficher "Pat Garrett et Billy the Kid"Afficher "Il était une fois la révolution"